UNE CARTOUCHE MODERNE POUR LE FUSIL GRAS

Contents Page

CALEPINER LES BALLES DES CARTOUCHES GRAS

 

POUDRE  FINLANDAISE  ET  FUSIL  GRAS

 

Par Jean-Pierre SEDENT (1)

 

Une alternative à la  poudre française VECTAN A0 est l’utilisation également possible de la poudre finlandaise VIHTAVUORI  N340. Cette poudre a été essayée pour les cartouches avec balles en plomb destinées au fusil GRAS (2). Les résultats obtenus sont tout simplement excellents.

 

Procédé de rechargement adapté à cette poudre.

 

Il ne peut être plus simple. Toutes les opérations explicitées dans l’article relatif à la fabrication d’une cartouche moderne pour le fusil GRAS concernant les étuis ainsi que  les projectiles restent valables. Les dimensions de la cartouche terminée sont quant à elles identiques :

 

« Il suffit  simplement de substituer à la charge de 1,20 gramme de poudre VECTAN A0 une charge égale de poudre VIHTAVUORI  N340, en supprimant de surcroît  le dispositif de protection de la base du projectile (les 3 rondelles de papier, d’alu et de carton) ».

                  ...et c’est tout !!

 

                           

Observations. 

 

Cette poudre VIHTAVUORI N340 brûle complètement sans laisser de résidus. Sa vivacité est élevée et se rapproche de celle de la  VECTAN A0. 

 

Au tir, il a été constaté comparativement avec la A0, que cette poudre N340 produisait un peu moins de recul de l’arme au départ du coup. L’étui est bien plaqué contre la paroi de la chambre et le collet reste propre, indiquant l’absence de  retour de gaz à ce niveau grâce à une parfaite étanchéité entre la chambre et le canon. L’extraction de l’étui tiré ne pose aucun problème.

 

 Il est à noter que l’étui est déjà froid lors son extraction immédiatement après le tir, ce qui laisse supposer une température de flamme plus basse lors de la combustion de cette poudre (ce qui n’est pas le cas avec la poudre VECTAN A0). Le canon quant à lui ne chauffe pratiquement pas, même en pratiquant un tir soutenu.

 

L’âme du canon ne présente aucun signe d’emplombage même après le tir de nombreuses cartouches. L’utilisation de cette poudre rend donc superflu le dispositif protégeant la base du projectile, composé de  rondelles de papier, de carton et d’aluminium. Le rechargement de la cartouche en est de ce fait grandement facilité, mais il est néanmoins indispensable de bien contrôler l’absence de toute trace de graisse sur la base du projectile, où quelques grains de poudre peuvent venir se coller et provoquer des irrégularités de combustion lors de la mise à feu.

 

Avec ce type de poudre, il sera possible en augmentant légèrement la charge, sans aucun risque, d’obtenir une vitesse initiale plus élevée (vers les 400 ms) ainsi qu’une trajectoire plus tendue  pour le tir à 200 mètres.

 

La poudre VIHTAVUORI  N34O est une excellente poudre.  Un peu moins vive me semble-t-il que la poudre A0, elle remplace celle-ci avantageusement en procurant davantage de souplesse pour la fabrication des cartouches modernes à charges réduites destinées au tir ludique du fusil Gras.

 

La poudre finlandaise VIHTAVUORI  N350 est la  poudre la plus lente de la série « N 300». Cette poudre occupe heureusement l’un des  créneaux laissés vides par les poudres françaises,  entre la VECTAN  A0 et la Tubal 2000 pour la confection de charges réduites de cartouches de carabine avec balles en plomb.

 

TABLEAU DE COMPARAISON APPROXIMATIVE

SUIVANT LA VITESSE DE COMBUSTION DES POUDRES

D’ORIGINES DIVERSES

Poudres pour armes de poing :

 

               

                    

       

Nota : La poudre VECTAN Ba 6 n’est plus fabriquée et les poudres sphériques ne doivent pas être utilisées pour la confection de charges réduites (Cf. R.MALFATTI).

 

Poudres pour armes d’épaule :

 

 

      

 

 

Important : Les 2 tableaux ci-dessus classent les poudres de la plus vive (en haut du tableau) à la plus lente (en bas du tableau).  En aucun cas, les tableaux ci-dessus ne doivent être utilisés pour effectuer des transpositions de charges. Consulter impérativement un manuel de rechargement (Manuel  de rechargement n°6 de R. MALFATTI par exemple).

                                                          

 

 

 

(1)     -  Ne pouvant contrôler ni l’état des armes, ni les composants utilisés, ni les techniques employées pour la fabrication de cette cartouche, l’auteur dégage toute responsabilité en cas d’incident ou d’accident qui pourraient survenir du fait de l’utilisation du présent document.

(2)     -  Il est rappelé que l’usage de cartouches de fusil GRAS chargées avec de la poudre sans fumée est formellement interdit en compétitions où seule la poudre noire est autorisée.